OFFF 2014: Des dessins par milliers

/ aurelien

Le Festival OFFF fût créé il y a 10 ans de cela en tant que petite réunion de culture post-digital. Mais aujourd’hui, c’est devenu une référence pour les passionnés d’art et les amoureux du dessin ainsi que pour tous ceux qui recherchent l’inspiration afin d'améliorer leurs travaux au quotidien.

Dans cet univers créatif et avant-gardiste, nous avons décidé de nous accaparer le maximum d’espace en créant un stand Be Noticed Corner, où les visiteurs pouvait se relaxer et contribuer à l’apparence du stand tout en dessinant sur ce mur. Cette action a permis au public d’interagir avec nos offres de produits et ainsi de connaître Camaloon.

Comment fonctionne le Stand Be Noticed ?

Nous avons tout d’abord construit une structure solide et appliquer sur les murs notre vinyle « effet tableau » pour que les artistes puissent exprimer leur créativité dessus. C’est un espace d’inspiration.

Cette course au dessin a vu passer des artistes tels que Yuko Shimizu, Aaron Koblin, Casey Neistat, Ash Thorp, Joshua Davis, Stephan Walter et Oliver Jeffers.

Vous pouvez voir leurs contributions pour le Be Noticed Corner dans cette vidéo :

Pourquoi avons-nous créer un coin Be Noticed ?

Camaloon reste en contact permanent avec les artistes du monde entier à travers sa plateforme en ligne. En donnant l’espace aux artistes pour appliquer leur dessin sur des produits nous sommes comme le mégaphone de l’art de la customisation.

Pour cette raison nous avons créé le coin Be Noticed qui est un stand personnalisable, soit la meilleure surface d’expression pour les dessinateurs.

Le meilleur pour la fin, nous vous laissons les commentaires de chacun d’entre nous. Merci à tous d’avoir participer à cette expérience. Et si vous souhaitez faire partie de notre communauté d’artistes, nous attendons avec enthousiasme votre e-mail que vous pouvez envoyer à discover@camaloon.com

----------

« Ça me rend fière d’être un dessinateur et de faire partie de Camaloon »

Isaac


« L’année dernière, je suis allé à l’OFFF et je ne savais pas ce qui m’attendait.

J'ai été submergé. J’ai résumé toutes mes émotions en un seul tweet : ‘ C’est comme si l’OFFFest massait mon cerveau en ouvrant ma vision pour que mes idées soient plus fluides, plus rapides et plus nettes.’

J’ai eu exactement le même sentiment cette année. En allant à juste quelques conférences (j’étais bien trop occupé à filmer les gens dessiner le coin Be Noticed) je me suis senti inspiré. J’étais transporté par tous ces talents que l’OFFF invite chaque année. C’était excellent de pouvoir échanger avec certains d’entre eux lorsqu’ils dessinaient sur le mur. Nous avons partager partager l’échelle de Camaloon avec Joshua Davis, et Yuko Shimizu nous a dessiné de façon incroyable (merci !)

J’ai d’autant plus hâte d’être à l’OFFF 2015. »

Masumi


« L’OFFF c’est sûrement le meilleur endroit où passer le week-end, entouré par la créativité, par les artistes, des discours fabuleux qui vous inspirent et vous rafraichissent les idées, mais aussi des propositions de marques dans lesquelles vous avez réellement envie d’investir votre argent ! C’était le but de Camaloon, pouvoir passer un bon moment d’inspiration et pouvoir rendre la pareille. »

Aida


L’OFFF était génial ! Les artistes et l’endroit étaient incroyables ! C’était un vrai havre de créativité et d’art ! J’ai eu l’occasion de rencontrer des gens de tout type venant des quatre coins du monde ! Plus qu’un festival, c’était une vraie expérience artistique ! »

Aurélien


« J’ai une image qui me revient en mémoire pour cette dernière édition de l’OFFF : la façon avec laquelle les gens regardent le stand. Je veux appuyer sur ce point car c’est à travers les yeux des visiteurs que le coin Be Noticed accroît sa valeur. Je me souviens surtout des artistes qui en passant à côté du stand ne pouvaient pas s’empêcher de jeter un œil à leur créations pour voir si elles étaient toujours là, pour dire quelque chose sur eux-mêmes entre chaque dessin. »

Federico


« En tant que Brand Manager je suis très fier de ce travail et de toute l’équipe Camaloon pendant le Festival OFFF.
J’avoue qu’au début j’avais des papillons dans le ventre. Les jours précédents le festival, j’avais un bon pressentiment mais en même temps je concentrais toute mon attention pour réaliser quelque chose d'énorme. En voyant la réaction des dessinateurs, j’ai compris que ce rêve devenait enfin réalité. Tel que l’a dit quelqu’un ‘On doit d’abord rêver pour que nos rêves deviennent réalité’. »

Eddie

comments powered by Disqus