​Micro-interview de Chris Wharton


Batman and Darth Vador

Décrivez-vous en deux mots!

Je vie à Londres mais dans mon cœur je suis un gars de la campagne . Il n’y a rien que ne n’aime plus que de courir dehors.

D’où vous vient votre passion pour l’art?

Je pense que comme beaucoup d’artistes j’ai commencé très jeune par dessiner ce que j’aimais. J’ai toujours voulu être Han Solo lorsque j’étais petit et je voulais tout le temps dessiner des petites images de Star Wars. Avec les années mon style et mes concepts ont changés mais je suis toujours autant fan d’Han Solo.

Quand retournez-vous dans votre ville natale?

J’ai vécu ces 6 dernières années à Londres. Naturellement, Londres est remplie d’activités et d’endroits à voir. Ma ville natale est une petite ville tranquille près de la mer appelée Plymouth. Autour il n’y a que des champs et des grands espaces verts. J’ai envie de vivre dans les arbres et de nager dans la mer.

Où trouvez-vous votre inspiration?

Mes meilleures idées proviennent la plupart du temps du néant, lorsque je ne fais pas grand-chose – en lisant, lorsque je parle tout en marchant, ou encore lorsque je fixe un objet de loin. J’aime penser que chaque visite dans un musée, chaque ballade dans un parc, chaque fois que je feuillette un livre est la source de l’imagination. Ça ne portera peut être pas tout de suite ses fruits, mais qui sait quand ça fleurira en quelque chose de plus beau qu’on ne le pensait.

skin sushi samurai

Quel est votre artiste préféré? Qu’il soit connu ou pas.

J’aime le travaille de Mary Blair qui travaillait pour les concepts de Disney dans les années 50. Ryohei Yanagihara, un artiste publicitaire japonais qui a fait des travaux fabuleux. Alan Fletcher qui a réaliser un travail plein d’esprit et tout à fait prenant sur le concept et la réalisation des grands mariages. Aujourd'hui il y a tellement d’artistes et d’illustrateurs avec qui on peut rentrer en contact par tumblr, instagram et d’autre réseaux sociaux qu’il est impossible de dresser un liste de tous. La culture n’a jamais été aussi riche qu’aujourd’hui.

Comment procédez-vous pour créer? Et où ?

Je suis très chanceux de pouvoir travailler depuis chez moi. J’ai un petit bureau et un jardin dans lequel je m’assis et laisse mon esprit s’exprimer. Tous mes travaux commencent par la rencontre du crayon avec le papier, vagabondant au fil de mes pensées. Le mieux c’est de laisser son cerveau utiliser les outils qu’il souhaite sans le pousser trop. Bien sûr, vous devez associer les idées spontanées avec une culture de base du visuel, pour être au jour des tendances et avoir des influences de toute part pour s'en inspirer.

Comment décririez-vous votre travail?

C’est toujours une question difficile à répondre. Je suis plutôt attiré et un peu collectionneur des nouvelles techniques de dessin, par conséquent mon style professionnel est assez divers et enjoué. Mais je pense qu’au fond mon travail reflète la joie et les couleurs vives. J’aimerais avoir davantage d’idées astucieuses.

¿Twitter ou Facebook?

Bien que j’ai récemment commencer à twitter je suis un Facebookeur. Facebook était le premier media par lequel j’ai commencé à promouvoir mon travail publiquement, mais maintenant j’ai tellement de compte que je trouve difficile de jongler entre chacun d’entre eux.

Un dernier commentaire?

Je pense que l’une des compétences les plus importantes dans le métier de dessinateur et d’être critique sur son travail. N’attendez pas de recevoir des compliments, allez chercher les avis, remarques, et autre critiques pour pousser vos réalisations et grandir en tant qu’artiste. Je pense qu’il est important de toujours chercher à améliorer de nouvelles méthodes pour s’améliorer et d’essayer de nouvelles techniques de travail. De cette façon votre travail reste à jour et est en constante évolution.

Découvrez toutes les œuvres de Chris dans la Galerie d’artiste de Camaloon :

Gallery Chris Wharton

comments powered by Disqus