​Camaloon présente : Cachumbambe

Ici, vous pouvez découvrir son profil et en dessous vous pouvez lire cette excellente interview :

Cachumbambé presentation

Quels sont vos centres d’intérêt?

J’en ai beaucoup, je suis plutôt curieux, et surtout indiscipliné. J’aime les événements artistiques, bien que je préfère les arts visuels j’aime la littérature, la musique le ciné et le théâtre. J’adore aussi apprendre par simple curiosité. Cela ne veut pas dire pour autant que j’en sais beaucoup, surtout que j’ai une mauvaise mémoire, mais j’aime beaucoup piocher dans les sciences (naturelles et humaines), la philosophie, la politique, les cultures. J’adore l’humour et voyager.Récemment, mon père et moi-même avons créé un site web – Humorsapiens – sur l’étude de l’humour. Comme vous pouvez le remarquer, j’aime différents sujets

D’où vient votre passion pour l’art?

Mon père, Pepe Pelayo, est la raison principale de ma passion pour l’art. Il est écrivain, bien qu’il se considère comme un humoriste qui canalise son humour à travers l’art, principalement la littérature et le théâtre. Depuis que je suis un enfant, il a stimulé ma fibre artistique, il me lançait des livres à la figure. Il a souhaité que j’étudie la musique (sans grande satisfaction) et puis les arts visuels (très concluant). Maintenant que j’ai des poils au menton j’ai la chance de travailler avec lui. Nous formons le duo «Pelayos » et nous nous aventurons sur les albums illustrés et l’humour graphique.

D’où vous vient l’inspiration?

Comme dirait Picasso, l’inspiration me vient en travaillant. Et ça doit venir en deux fois. Tout d’abord, la formation de l’idée, puis la matérialisation de cette idée. L’inspiration arrive lorsque les neurones créent une bonne connexion, ce que les psychologues appellent l’effet “voilà”, mais pour cela il faut les entrainer, les faire travailler, faire des liens, associer les concepts. En bref, l’idée n’arrive jamais seule. Si un jour spontanément, une idée me vient à l’esprit c’est que surement l’inconscient travaillait dessus depuis un moment.

Avez-vous un artiste préféré – qu’il soit connu ou pas?

J’ai des préférences pour beaucoup d’artistes qui n’ont rien à voir avec la mode et les tendances. Pour me motiver, j’utilise le graphisme cubain, Ajubel, Arel ou Bolgan, Tony Ross aussi, Quentin Blake, Tony Ross, Quentin Blake, Tomi Ungerer, Saul Steinberg, Javier Zavala, Xan López Domínguez, Isol, Carmen Cardemil, Isabel Hojas, Claudio Romo, Paloma Valdivia et beaucoup d’autres. Ma liste est très longue.

Comment procédez-vous pour créer?

Je n’ai pas d’endroit ou d’environnement en particulier. Dernièrement je travaille à la maison, mais j’ai aussi l’habitude de travailler dans les bibliothèques, en excluant les fois où je dois emmener des pinceaux et de l’acrylique. Si mes amis se réunissent dans une maison, je n’ai aucun problème à prendre mon matériel. Quand j’étais petit c’était différent, je ne laissais personne me regarder travailler, maintenant que je suis un grand enfant j’ai réussi à surmonter ça, j’ai pu illustrer dans des campings, des hôtels et même des parcs.

Pour vous qu’est-ce que Camaloon?

Camaloon est une excellente plateforme pour que différents type d’artistes visuels comme moi puissions montrer et vendre nos travaux. C’est aussi une bonne façon de séduire car j’ai connu à des illustrateurs que je n’aurais probablement pas connus ou qui m’auraient demandé plus de temps à connaître.

Quel produit aimeriez-vous créer pour Camaloon?

Humm… Pour dire vrai je n’en sais rien, peut-être des posters, des calendriers, des cahiers, des nappes, des rideaux, des couvertures, des stickers muraux, des tables, des chaises, des portes, des fenêtres, des carreaux, des châteaux, des villes, des villes et des chats.

Posez-vous une question et répondez-y!

Croyez-vous que l’univers en expansion finira par mourir congelé par la force même de l’explosion ou croyez-vous qu’il prendra de la vitesse gravitationnelle et s’effondrera de la même manière qu’il a commencé? Votre question est très intéressante, mais je ne réponds pas aux questions personnelles.

Un dernier commentaire?

Je souhaite vous remercier de l’invitation et je vous souhaite beaucoup de réussite. Vive l’illustration ! Vive la révolution française ! Fini le despostisme! Vous pouvez voir ma page web sur: Cachumbambe.com.

Ça, c’est sûr que nous le ferons! Et après la visite sur la page web vous pouvez entrer sur la galerie d’Alex Pelayo pour admirer et acheter ses œuvres appliquées sur des T-shirts, des stickers en vinyle et des skins! C’est maintenant !


Galerie Cachumbambé

Merci beaucoup Alex! Au plaisir de parler avec vous!

comments powered by Disqus