Les détails de la mer du Nord : une vraie source d’inspiration.

/ anna

Présente-toi en deux lignes.

Bonjour chers amis humains ! Je m’appelle Tiki, je suis une rêveuse insatiable et une exploratrice avide qui se laisse porter par son amour des voyages, des cultures exotiques, de la nature et de la mer. Je veux créer de l’art et partager mon inspiration.

Raconte-nous les débuts de ta carrière en quelques mots.

Autant que je me souvienne, j’ai toujours dessiné même si, à certains moments, je n’y consacrais pas beaucoup de temps. Après le lycée, j’ai commencé à étudier le japonais, mais je me suis rendu compte que j’avais besoin de plus de créativité dans mon futur travail. J’ai donc fait des études d’architecture et de décoration d’intérieur. Je n’ai jamais perdu ma passion pour l’illustration. Depuis que j’ai obtenu mon diplôme l’année dernière, je tente de mener une double carrière, en m’efforçant de devenir une meilleure architecte et en partageant ma passion pour les dessins, les illustrations et le graphisme.

D’où te vient cette passion pour l’art ?

Question difficile. Tu ne crois pas que l’on a tous un artiste en nous ? J’ai eu la chance d’avoir des parents qui nous ont poussés, mes frères et moi, à faire ce qui nous enthousiasmait. Le dessin, la musique, le judo, le patinage, de folles inventions, vouloir devenir pilote d’hélicoptère, biologiste marin ou même gardien de phare… La moindre fantaisie imaginée par notre esprit d’enfant leur convenait. Ils nous ont donc laissés explorer notre créativité. Mais pour être sincère, je ne me suis jamais considérée comme créative. Mes frères m’ont beaucoup inspirée. Quant à moi, je suis tout simplement amoureuse des images en tout genre.

Où trouves-tu ton inspiration ?

Pinterest est une source d’inspiration incroyable ! Plus sérieusement, je dirais que mon inspiration vient de la nature, avec tous ses incroyables paysages, ses créations, ses créatures, son équilibre, ses structures et les sentiments qu’elle peut provoquer. Depuis que j’ai réalisé mon rêve de vivre au bord de la mer, j’ai découvert sur les rives de la mer du Nord un nouvel univers fait de détails, véritable source d’inspiration. Les petites choses que l’on ne remarque pas habituellement sont celles qui me fascinent le plus.

Y a-t-il d’autres artistes Camaloon que tu apprécies ?

Oui, plein ! Certaines œuvres sont splendides. Par exemple, celles de Terry Fan, Mat Miller, ou Marta Bellvehí. C’est indéniable que j’adore les illustrations d’animaux et celles d’Edurne Lacunza, David Fleck ou Rika Nagahata. J’aime aussi le style Tropical et Surfart, comme dans les illustrations de Sandra Moncusi et les ananas de Pura Vida de Marta Li.

Peux-tu nous dire quelques mots de tes créations sur Camaloon ?

Alors… je ne les ai pas encore toutes mises sur le site (mais je promets de le faire rapidement !).

Les dessins de chats ont beaucoup d’importance pour moi : ils me permettent de rendre hommage aux chats de ma mère, si adorables et affectueux, qui sont morts il y a quelques mois. Ils faisaient partie de ma famille.

L’ananas n’est pas seulement le symbole de l’été pour moi. C’est aussi l’envie de voyager dans les tropiques et le reflet de mon besoin d’explorer des pays lointains.

Le projet dont tu es la plus fière ?

Hum... si je devais choisir, ce serait probablement le dessin que j’ai fait sur le mur du salon de la maison de mon ancien propriétaire, en copiant la typographie de « A Ship in Port », à une échelle de presque 1:10 . Le tout à la main. L’original n’atteint même pas les 15 cm de haut, et je l’ai peint en dix fois plus grand sur un mur rugueux. Il m’a fallu deux semaines pour que je sois satisfaite du résultat. Tout le monde a aimé. J’ai posté des photos de ce dessin sur ma page Facebook.

Qu’est-ce que Camaloon pour toi ?

Pour moi, Camaloon c’est un groupe de personnes géniales, qui offre une merveilleuse opportunité aux artistes qui débutent ou aux artistes affirmés qui souhaitent partager leur travail et le rendre disponible pour tous. J’adore votre manière très personnelle de communiquer avec les artistes. Vous faites en sorte qu’ils fassent partie de quelque chose de spécial, et qu’ils ne se sentent pas comme un client quelconque.

Raconte-nous une anecdote sur toi ou sur ton travail.

Je ne sais pas si c’est amusant, mais ça vous fera au moins sourire si vous êtes conscients de ma recherche intense et ridicule de perfectionnisme. Pendant le processus de création d’une simple croix tribale que j’ai réalisée sur la base d’un doodle aléatoire édité dans Photoshop, j’ai perdu deux jours (sans parler de l’espace occupé sur le disque dur) à essayer un nombre incroyable de combinaisons de couleurs (fond, lignes, détails), avant d’en parler à des amis et de sélectionner mes trois variations favorites. Tout ça pour finalement choisir un gris simple, la première combinaison que j’avais essayée ! Mon efficacité dans toute sa splendeur.

Un dernier commentaire ?

J’ai très envie de présenter plus de créations rapidement et j’adorerais voir mes œuvres sur des sacs en tissu personnalisés ou sur des housses de coussins ;) !


A Ship in Port



comments powered by Disqus