Hari: membre des Camalooneurs

/ aurelien

-Présente-toi en quelques lignes et 3 adjectifs.

Mon nom est Harí et je suis actuellement étudiant pour acquérir mon Bachelor en Computer Engineering. J’ai aussi développé des pages web pour mon propre plaisir.

Mes hobbies sont toujours les mêmes que lorsque j’étais enfant: ordinateur, voyages et la randonnée. Par chance, j’ai la possibilité de faire les trois ici à Barcelone.

-Qu’as-tu aimé chez Camaloon?

Avant d’arriver ici, je cherchais à faire mon stage dans une start-up. Je voulais travailler dans une jeune et petite entreprise où je pourrais apprendre et faire un vrai travail (et pas seulement faire le café). Camaloon était mon premier choix. Il y a beaucoup de jeunes, un bon environnement et c'est à la fois très professionnel, je n’ai pas hésité une seule seconde à poser ma candidature.

-Tes impressions sur ton premier jour ?

Je me suis tout de suite senti de la famille Camaloon.

-Quel sera ta fonction chez Camaloon?

Je serai assistant développeur.

-Dis-nous quelque chose sur toi. Nous adorons les ragots ! ;)

Il y a de cela à peu près deux ans, j’étais en Roumanie avec ma copine car nous avions décidé de voyager et découvrir l’incroyable nature de ce pays. Donc, nous sommes allés à la gare pour prendre les tickets et nous avons demandé au caissier des conseils sur les environs et les endroits à visiter. Quelques heures plus tard, nous étions au milieu d’une immense forêt lorsque soudain nous avons entendu des pas lourds et lents venant d’un buisson à côté. Tendu, j’ai pris un bâton, me préparant au pire, bien que je savais déjà ce qu’il allait se passer (en fait, beaucoup de personnes nous avaient prévenu qu’il y avait beaucoup d’ours dans les environs). Par chance, il y avait des randonneurs qui venaient dans notre direction. Nous avons crié « Urs !» qui signifie ours dans la langue locale et ils ont commencé à faire du bruit. Quel que soit ce qu’il y avait dans cette forêt, il s’est enfuit. Le lendemain, lorsque nous avons vu dans la réserve à quel point les ours étaient grands, nous ne pouvions plus nous arrêter de rire: Tout ce que j’aurais pu faire avec mon bâton, c’était de lui curer les dents…

comments powered by Disqus