​Le monde fleuri de Cayena Blanca

/ tatiana

Cela fait peu de temps qu’elle a créé sa galerie chez Camaloon. Nous avons souhaité en découvrir un peu plus sur cette nouvelle artiste vivant à Barcelone et son monde artistique particulier. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? D’où vient son inspiration ? Tant de questions que nous allons vous révéler qui nous aideront à déchiffrer ce style sans égal.

Présente-toi en deux lignes

Mon nom est María Virginia, je suis vénézuélienne et je vis à Barcelone.

Je suis dessinatrice graphique et je me spécialise en dessin textile et en illustration.

Parle-nous de tes goûts en quelques phrases (couleur, chanson préférée, film, nourriture…)

J’aime toutes les couleurs, sincèrement, la nature me rend heureuse. J’aime les sucreries et les films qui font peur.

D’où te vient ta passion pour l’art ?

Depuis que je suis petite. Mes parents sont architectes et ils ont toujours aimé l’art. Chaque fois que nous voyagions, ils nous amenaient visiter des musées et de belles expositions. Je me souviens dépenser mon argent économisé pour des posters de ma chambre. Mon grand-père était un collectionneur d’art, il était connu dans mon pays, j’ai donc grandi entouré de peintures et de sculptures très spéciales.

Pose-toi une question et réponds-y

On va à la plage ? Toujours.

Y-a-t-il beaucoup d’artiste qui te plaisent chez Camaloon ?

J’aime les personnages sans visage de Balázs Solti et le travail typographique de Leah Flores.

Comment décrirais-tu ton style ?

Organique, expressif, chaotique et intense.

Quel est ton artiste préféré – qu’il soit célèbre ou non ?

David Carson.

Parle-nous de tes créations chez Camaloon

Et bien pour le moment je n’en ai pas encore beaucoup. Je suis en train de me faire connaître petit à petit. Il y a un peu de tout, des motifs continus, des illustrations de fleurs, et j’aimerais bientôt rajouter quelques travaux tipographiques.

Comment t’es-tu sentie lorsque Breaking Bad s’est fini ?

J’ai senti que je refermais un cercle. J’ai beaucoup aimé la dernière saison et les derniers épisodes et ensuite, en regardant la fin j’ai été assez satisfaite.

Raconte-nous une anecdote

Il y a quelques semaine, j’ai travaillé toute une nuit pour pouvoir envoyer ma candidature à un concours, au matin lorsque j’ai dû l’envoyer je me suis rendue compte que j’avais dépassé la limite d’une semaine... Voici ma vie, cela m’arrive souvent et je suis très désordonnée.

Qu’est-ce que Camaloon pour toi ?

C’est un espace créatif qui apporte beaucoup de liberté d’expression aux artistes et qui offre une large gamme de dessins pour plaire aux clients.

Un dernier commentaire ?

Merci pour l’invitation !

Lecteurs adorés, explorez la galerie Camaloon de Cayena Blanca en cliquant sur l’image ci-dessous.

comments powered by Disqus